Grammaire - La proposition subordonnée relative

Grammaire - La proposition subordonnée relative


La proposition subordonnée relative permet de donner des informations complémentaires sur un nom ou un pronom sans commencer une nouvelle phrase. Une proposition relative fournissant des informations essentielles n’est pas séparée du reste de la phrase par des virgules ; c’est le cas lorsqu’une relative ne fournit que des informations secondaires.


La proposition subordonnée relative n'est pas nécessairement placée après la proposition principale.

Sa fonction grammaticale est le complément du nom. Le nom complété est appelé antécédent


La proposition subordonnée relative est une expansion du nom : 

La maison ( nom) dont je vous ai parlé est vendue. (Proposition subordonnée relative)

La proposition subordonnée relative est complément de son antécédent : « dont je vous ai parlé » est complément de l’antécédent « maison ». 

La proposition subordonnée relative est introduite par un pronom relatif : 
qui : la fenêtre qui donne sur la rue est ouverte
que : le volet que tu as repeint est sec.
dont : l’homme dont je t’ai parlé arrive.
où : l’endroit où a commencé le feu est inaccessible.


» A. Nature de la proposition subordonnée relative
La proposition subordonnée relative fait partie du groupe nominal. Elle ne peut exister seule et est nécessairement introduite par un pronom relatif.
Exemple : Il ne faut pas réveiller notre grand-père qui somnole dans son fauteuil. -> qui somnole dans son fauteuil est une proposition subordonnée relative introduite par le pronom relatif qui.

» B. Fonction grammaticale 
Sa fonction grammaticale est le complément du nom. Le nom complété est appelé antécédent

Exemple : Il ne faut pas réveiller notre grand-père qui somnole dans son fauteuil. -> l'antécédent de la proposition subordonnée relative qui somnole dans son fauteuil est notre grand-père.

Attention : La proposition subordonnée relative n'est pas nécessairement placée après la proposition principale
Exemple : Le chat qui appartient à mon voisin chasse dans le jardin.


La proposition subordonnée relative est une expansion du nom : 
La maison ( nom) dont je vous ai parlé est vendue. (Proposition subordonnée relative)

La proposition subordonnée relative est complément de son antécédent : « dont je vous ai parlé » est complément de l’antécédent « maison ». 

La proposition subordonnée relative est introduite par un pronom relatif : 
qui : la fenêtre qui donne sur la rue est ouverte
que : le volet que tu as repeint est sec.
dont : l’homme dont je t’ai parlé arrive.
: l’endroit où a commencé le feu est inaccessible
Auteur : La plus jeune participante Loubaba M.A


الابتساماتالأبتسامات